work.master  
 

 

 

 

 

 


 

Science-Fiction institutionelle

Jill Gasparina & David Robbins

Ce Lab.Zone s’appuie sur les écrits de l’artiste et auteur américain David Robbins, qui n’a cessé, depuis les années 1980, d’inventer de nouveaux territoires pour l’imagination, afin qu’elle ne se limite pas à l’art contemporain ou au format de l’exposition.

Son œuvre artistique, comme écrite, cultive inlassablement les mêmes obsessions et suit les mêmes chemins : l'imagination comme valeur suprême, la pensée générationnelle, le rôle crucial des technologies digitales dans les mutations de la culture, le refus des catégories pré-établies, ainsi que celui des hiérarchies culturelles.  Robbins a créé de nombreuses catégories artistiques (« l’art conceptuel pour les masses », le « High Entertainment »,  « comédie concrète »), inventant une forme de science-fiction institutionnelle.

Il s’appuie également sur une situation concrète, la réhabilitation en 2016 du Confort Moderne, centre d’art et salle de concert créé il y a 30 ans à Poitiers, France. Ce moment de reconstruction architecturale est aussi un moment de repenser un projet pour la culture au sens large.

Ce Lab.Zone se propose donc de télescoper ces deux points de départ pour créer

un espace de réflexion collective et prospective sur les possibles redéfinitions des espaces de création et de diffusion de la culture, entre « Il faut reconstruire l’hacienda » (N. Bourriaud, CCC Tours, 1992) et le musée du futur. Partant de là, il sera aussi l’occasion pour les étudiants de réfléchir à leur propre pratique, entre art et entertainment.  

Il se déroulera à la HEAD, Genève, avec David Robbins, et à Poitiers, dans les espaces en reconstruction du Confort Moderne, et sera en relation avec l’exposition de David Robbins qui aura lieu en 2016 à Poitiers.

16 demi-journées.

Séances avec David Robbins

Travail des étudiants : « Création de publicités au format télévisuel pour promouvoir quelque chose que vous aimez (la bière, l’eau de cologne, les sneakers etc…). Il peut s’agir d’un endroit que vous aimez, d’un service que vous aimez utiliser. Il peut s’agir d’une abstraction (la beauté, la justice, etc…).  (NOTE : il ne peut pas s’agir d’un groupe de musique, quel qu’il soit –pop, hip-hop etc. Trop facile !). Comment rendre compte de ce que vous aimez et comment le promouvoir dans une manière simple et concise ? Durée : 30-60 secondes » (D. Robbins)

Conférence : « Emmenez la culture là où vous voulez qu’elle aille » : l’imagination indépendante à l’ère digitale.

Séminaire : « Alternatives à l’art » : comédie concrète et high entertainment.

Visites d’atelier, présentation collective des travaux et des propositions, discussions individuelles et collectives.

English:

Jill Gasparina & David Robbins

This Lab.Zone relates on the writings of American artist and writer David Robbins, who kept inventing since the 1980’s new territories for a renewed imagination, refusing to identify it with visual arts or with the mere format of the exhibition.

His visual works and his writings are based on a series of recurring obsessions, and they keep following the same conceptual paths: the supreme value of imagination, a generational approach of creation, the importance of digital technologies in the reinvention of culture, the refusal of pre-established categories and cultural hierarchies. Robbins has created whole new categories for culture such as “conceptual art for the masses”, “high entertainment”, “concrete comedy”, and has thus invented a kind of institutional science-fiction applied to culture.

It is also based on a practical situation, which is the rehabilitation to come of Le Confort Moderne, an art center and music venue created 30 years ago in Poitiers, France. This time of architectural construction should be also a moment to reimagine an extended project for culture and visual arts.

This Lab.Zone articulates those two starting points to create a space for a collective and prospective reflexion that will focus on the future spaces for creation and distribution of culture, between  “Il faut reconstruire l’hacienda” (N. Bourriaud, CCC Tours, 1992) and the museum of the future. It will also be an opportunity for the students to think critically about their own practice, between art and entertainment.

It will take place in HEAD, Geneva, with David Robbins, and in the deserted spaces of Le Confort Moderne, in construction. The collective and solo works will be presented in the  David Robbins show that will take place in Poitiers in 2016.

David Robbins visit to HEAD

Student assignment:

Create a TV commercial to promote something that you like. It could be a product that you enjoy using (beer, cologne, sneakers, etc), It could be a place you like or a service that you use. It could be an abstraction (beauty, justice, etc). (NOTE: It may NOT be a musical group of any kind -- pop, rap, etc. Too easy a choice!) How do you package and promote what you like in a clear, concise way? Length: 30 - 60 seconds.  

Lecture/Presentation:

“Take the culture where you want it to go” : Independent Imagination and the Digital Age

Student seminar:

“Alternatives to Art”: Concrete Comedy and High Entertainment

Assignment review:

Show and discuss student-made TV commercials.

Studio visits:

Individual meetings with students

 
 

  

->Imprimer

 

AltModele2