work.master  
 

 

 

 

 

 


 

GENEVIèVE LOUP

Semestre hiver:

Ce séminaire propose de revenir sur la crise idéologique des années 1980, et sur les débats philosophiques qui font état d’un manque d’invention et de la dissolution du sens des réalités. Des traits tels que le déclin de l’affect, la figure du schizophrène, l’absence de profondeur, ainsi que la distinction entre copie et simulacre, sont attribués à cette époque. Ces problématiques trouvent une résonance particulière aux États-Unis, dans le contexte des pratiques de l’appropriation et de la « Pictures Generation ». La mise à distance du cadre référentiel de l’image pose la question de la portée politique et critique d’œuvres coupées d’autres formes de production; leur signification serait-elle immanente plutôt que contingente ?

Au travers de l’étude d’expositions historiques et de références théoriques de cette période, il s’agira d’interroger la persistance de ces problématiques dans un contexte contemporain.

This seminar proposes to come back to the ideological crisis of the 1980’s and to the philosophical debates which state a lack of invention and the dissolution of a sense of reality. Features such as the decline of affect, schizophrenia, depthlessness, as well as the distinction between copy and simulation, are attributed to this period. These issues find a particular resonance in the United States, in the context of the practices of appropriation and in the « Pictures Generation ». The withdrawal of the referential frame of the picture questions the political and critical impact of artworks isolated from other forms of production; would their meaning be immanent rather than contingent ?

While reviewing historical exhibitions and theoretical references of this period, we will consider the persistence of these issues within a contemporary context.

 
 

  

->Imprimer

 

AltModele2