work.master  
 

 

 

 

 

 


 

Fulvia Carnevale – Art comme pratique de la liberté

Penser ne nous permet pas de transformer nos vies ou notre environnement dans le sens que l’on souhaite. La pensée n’est qu’une pratique parmi d’autres qui est à interroger en tant que telle. En suivant la méthode foucaldienne nous chercherons à assembler et à partager une boîte à outils conceptuelle et esthétique par un processus qui est déjà une pratique de liberté en soi. Par ‘pratiques de liberté’ on entend des formes de pensée, d’action et de vie qui désorganisent les hiérarchies établies pour en créer de nouvelles, toujours à géométrie variable.

Les pratiques de liberté se présentent par ailleurs en opposition avec les pratiques de libération : étrangères à l’horizon de la procrastination et à l’économie du sacrifice dans l’espoir d’une juste récompense, les pratiques de liberté trouvent en elles-mêmes leur raison d’être et accroissent la puissance et la joie de ceux et celles qui y participent. Elles sont ce que Agamben appelle des ‘moyens sans fin’.

 
 

  

->Imprimer

 

AltModele2