work.master  
 

 

 

 

 

 


 

Conductivité et comportement à travers la matière première; le cuivre et les images

Pour l’artiste, les modes de recherche se tissent les uns avec les autres. De nos jours, l’artiste travaille de manière transversale en se connectant à diverses disciplines et formes de production artistiques et non-­‐ artistiques. Dans le travail de recherche artistique “Architecture des transferts” on aborde la matérialité, la production d’images, les histoires et les récits narratifs, ainsi que la production de contenus. Les “aberrations” historiques que l’on observe à travers les images cohabitent avec nos imaginaires. Ceci est un fait dont on devrait rechercher de façon urgente le pourquoi et le comment de sa création. Ce séminaire-­‐atelier aura pour objet l’analyse des modes de représentation narratifs et des contenus de la production d'images historiques par l'Occident, en vue de son utilisation dans la science ou d’autres champs d’études. En tant que recherche artistique, ses résultats peuvent être très divers dans la mesure où la subjectivité des étudiants interfère dans leur propre processus de recherche.

Le séminaire tiendra compte du cadre historique de la modernité / colonialité, ainsi que des apports des différents auteurs sur l’importance de la représentation dans la production de l’imaginaire occidental. La méthode de recherche suivie quant à l’objet d’étude se centrera sur les malentendus existant entre l’occident et le reste du monde à travers les images. Enrique Dussel, Walter Mignolo, ainsi que d’autres théoriciens du groupe modernité / colonialité, ont soutenu que la modernité n’est qu’une construction narrative européenne qui a réussi à rendre invisible ses aspects les plus sombres et plus violents: la colonialité. Pour Mignolo, la colonialité n’est pas un résultat dérivé de la modernité; en fait, “la colonialité est le revers inévitable de la modernité” (Mignolo 2000: 22), produit des voyages de “découverte” entrepris par les colonisateurs européens pendant le XVème et le XVIème siècles qui ont eu pour résultat l’émergence et l’expansion du circuit commercial de l’Atlantique. Les conditions, autant matérielles qu’épistémologiques, qui ont rendu possible la constitution de la modernité, ont impliqué le contact des Européens avec les populations américaines. Ainsi, ce que Dussel a nommé “le mythe de la modernité”, c'est-­‐à-­‐dire, le présupposé de la supériorité européenne par rapport au reste des cultures du monde, a commencé il y a cinq cents ans (Dussel 2008: 341). Les soi-­‐disant réussites européennes, telles que la production économique et épistémologique pendant la période de la première modernité, impliquaient la disponibilité de la vie humaine non-­‐européenne en vue de la quête de profits matériels et des connaissances. En d’autres mots, la colonialité a été le substrat qui a permis le développement de la modernité européenne. Parallèlement, le discours de la modernité a su cacher son expression coloniale, en la présentant comme “incidentelle mais non constituante” (Mignolo 2002: 459) du développement occidental. (Nasheli Jiménez del Val).

En combinant les méthodologies de la recherche artistique avec ces points de vue théoriques, les étudiants auront à se rapprocher, pendant leur travail d’analyse, d’un champ historique complexe, celui de la production d’images à travers l’histoire du cuivre. Cette méthodologie permet d’identifier les fractures qui ont été rendues invisibles par l’ainsi nommée Histoire Universelle, en réfléchissant de façon critique pour obtenir une plus grande compréhension du pouvoir des images et de leurs constructions narratives. Ce séminaire-­‐atelier débouchera sur une exposition des travaux des étudiants. Si l’on obtient un financement de la part de l’École, on peut aussi envisager la publication de ses résultats. Idées curatorial : Réflexion sur le travail de recherche Architecture des transferts, «Conductivité et comportement à travers la matière première; le cuivre et les images»

Bibliographie: 

LA MODERNITÉ / COLONIALITÉ ET LES ÉTUDES VISUELLES 

Nasheli Jiménez del Val GÉOPOLITIQUE DE LA CONNAISSANCE, COLONIALITÉ DU POUVOIR ET DIFFÉRENCE COLONIALE 

Walter Mignolo LE CHAPITRE MANQUANT D'EMPIRE La réorganisation postmoderne de la colonisation dans le capitalisme postfordiste. 

Santiago Castro-­‐Gómez 

 

Le séminaire aura lieu tous les lundis de 10h à 13h

 
 

  

->Imprimer

 

AltModele2